Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Changer de langue

encyclopédie Diderot

mardi 26 février 2013 - Lecture du Passé

Les imprimés, confisqués à la Révolution, se comptent par milliers. C'est principalement ceux de l'abbaye Saint-Paul qui aujourd'hui garnissent nos rayons.
Traditionnellement le fonds de théologie est richement représenté. Mais son catalogue manuscrit, sans ordre alphabétique, rend difficile toute recherche.
Le fonds histoire est très développé et correspond bien au centre d’intérêt des établissements ecclésiastiques.

Le même constat peut se faire sur le fonds littéraire . Tous les classiques grecs et latins sont représentés sans oublier les grands classiques de xvième et xviième siècle : Erasme, Montaigne, Rabelais,  
Pour les sciences, les ouvrages médicaux dont beaucoup nous ont été légués par un chirurgien Monsieur Charles Jussy,  sont nombreux et variés. Les mathématiques, la physique, les sciences naturelles et la géographie n'ont pas été oubliées. Les beaux-arts occupent une place privilègiée dans ce catalogue.
Certains de ces livres possèdent des armoiries célèbres, telles celles de Peiresc, le chancelier Seguier, Auguste de Thou, l'évêque Nicolas Colbert et bien d'autres encore comme celles de nos rois.
Retenons parmi tous ces ouvrages la dîme de Vauban (74721-r) . Pilonnée en 1707 lors de sa parution, elle existe aujourd'hui en très peu d'exemplaires dont un à Verdun.
Au XIXè siècle outre la célèbre description de l'Egypte ( 92021) ; c'est surtout un dictionnaire de chinois - latin – français (92223) , commandé par Napoléon qui retient l'attention. Volumineux document de 1113 pages, il est construit de façon très pédagogique à l'aide de clés de lecture dont on explique l'utilisation.

La publication d’un ouvrage monumental, fondateur de l’assyriologie , en 1848-1850  par Paul-Emile Botta , consul de France à Mossoul appartient aussi au trésor de notre fonds . Ces 5 volumes in-folio sont le résultat des fouilles de Khorsabad ( Dur Sharruken) que Botta pensait être Ninive :d’ou le titre de la publication « Monument de Ninive »(92020) . Les 171 planches gravées représentant le relevé des monuments et sculptures  de ce pays . Aujourd’hui nous pouvons les découvrir  au Louvre .La statue de Gilgamesh( personnage central de la plus vieille œuvre littéraire du monde) et celles des lions ailés montrent le gigantisme de ces monuments .
Ce fonds d'imprimés a été enrichi au cours des XIX et XXè siècles de dons de particuliers.
En 1858, Attel de Luttange de Metz nous lègue sa bibliothèque soit 3 000 volumes,  des manuscrits et des incunables .
Parmi ces ouvrages, nous trouvons 87 éditions différentes d'Anacréon. C’est la deuxième collection française. 
En 1922, une collection inattendue rentre à la bibliothèque : le fonds "Depuiset" constitué d'ouvrages d'entomologie et de mycologie. 
C'est ainsi une nouvelle orientation qui est offerte à la bibliothèque. Monsieur Depuiset, bibliophile passionné, était un ami de George Sand ; elle le nomme d'ailleurs Chrysalidore dans un de ses romans.

La mère de notre généreux donateur serait  verdunoise. Ainsi s'explique ce legs étrange, par rapport à la constitution primitive du fonds. Il est en cours d’études .