Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Changer de langue

Manuscrits musicaux

mardi 26 février 2013 - Lecture du Passé

Les incunables, bien qu'en nombre modeste (120), recèlent toutefois quelques petites merveilles. Bien sûr, la célèbre chronique de Nüremberg que nous possédons en deux exemplaires (inc 63 et 64), dont un rehaussé, fait partie de ce trésor.

L'incunable 36, bréviaire de Verdun, imprimé à Venise en 1486, est un "unicum". Il est donc le seul exemplaire connu et localisé à ce jour dans le monde. Orné d'une belle initiale stylisée avec en marge une très fine guirlande de fleurs, et de minuscules filaments à la plume qui viennent rehausser la légèreté et la finesse du décor.

Plus anecdotique est l'histoire ecclésiastique (inc 78) que possédait Guillaume Parvi confesseur de Louis XII. Les pérégrinations de cet incunable nous sont inconnues. On retrouve dans ce dernier des traces des lunettes, certainement celles du confesseur.

Tous les grands éditeurs de l'époque sont représentés : Koberger, Treschel, Gering, Jehan Petit, Mentelin,  Froben,  Lenoir, Levet, etc.